Accueil > Acheter une fenêtre > Financer ses fenêtres > Les aides financières

Bénéficier d'aides financières pour la pose de nouvelles fenêtres

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

La pose d'une nouvelle fenêtre représente un investissement relativement lourd pour un foyer. Il est cependant possible de compenser un minimum cette dépense par quelques aides financières. Tour d'horizon.

Aussi, il existe plusieurs types d’aides à l’amélioration de l’habitat dont vous pouvez bénéficier pour l’installation de nouvelles fenêtres.

Le programme « Habiter mieux » de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat)

L’Anah octroie une éco-subvention aux propriétaires qui effectuent des travaux d’amélioration de la performance énergétique globale de l’habitation.

L’aide fonctionne pour l’installation de fenêtres double vitrage dans leur immeuble, à plusieurs conditions : que les travaux soient effectués par des professionnels, que le logement date de plus de 15 ans, et que le ménage ait des ressources modestes ou très modestes (revenu fiscal du foyer).

Par ailleurs, seuls les propriétaires, bailleurs ou occupants, et les syndicats de copropriété peuvent être éligibles aux aides de l’Anah pour la pose de fenêtre de type double vitrage. A noter que l’aide de l’Anah peut varier selon les régions.

Une aide de la caisse de retraite

Les personnes retraitées locataires ou propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux pour améliorer leur logement peuvent bénéficier d’une aide financière de la part de leur caisse de retraite, quel que soit leur régime de retraite (régime général, agricole…).

Les travaux envisagés doivent concerner la résidence principale et les domaines suivants :

  • l’élargissement de portes, pose de barres d’appui ;
  • l’isolation thermique et phonique ;
  • la peinture, le revêtement de sol ou la pose de papier peint ;
  • la plomberie, sanitaire et chauffage ;
  • le raccordement aux égouts.

L’aide varie en fonction du montant des revenus et de celui des travaux. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite.

Pour demander cette aide il faut remplir le formulaire cerfa n°11375*01 et l’adresser au Centre de protection, d’amélioration, de conservation et transformation de l’habitat (Pact) de votre département.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Ce prêt d’un montant maximal de 30 000€ est octroyé pour les travaux destiné à la rénovation énergétique pour les logements construits avant 1990 et constituant la résidence principale du demandeur.

Son concernés par l’Eco-PTZ les travaux suivants :

  • l’isolation des murs extérieurs ;
  • l’isolation de la toiture ;
  • le remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures ;
  • l’installation ou le remplacement du système de chauffage associés à des systèmes de ventilation éco-performant ou de production d’eau chaude sanitaire performant ;
  • l’installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
  • l’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

L’aide à l’insonorisation (logement proche d’un aéroport)

Les personnes résidant à proximité d’un aéroport et concernées par le « Plan de gêne sonore » (PGS) applicable aux 10 aéroports français peuvent recevoir une aide financière destinée à financer l’insonorisation de leur logement de la part de l’exploitant de l’aéroport.

L’aide concerne les travaux d’études préalables et les travaux d’insonorisation eux-mêmes. Les demandeurs peuvent demander cette aide financière directement à l’exploitant de l’aéroport par lettre recommandée avec avis de réception, individuellement ou en groupe (plusieurs personnes d’un même quartier par exemple).

L’exploitant leur indiquera ensuite les démarches à accomplir pour obtenir le financement de leurs travaux.

La prime énergie

Son principe ? Vous rembourser les travaux d’économies d’énergie effectués, sous la forme de primes, réductions, avantages, services, bons d’achats…

Elle est proposée par les fournisseurs d’énergie (EDF, GDF, Direct Energie, Carrefour, Leclerc…) pour les travaux de rénovation énergétique. Elle est aujourd’hui aussi proposée par les grandes enseignes de bricolage.

Pour que le chantier soit éligible, le logement doit être achevé depuis moins de deux ans et la pose des fenêtres doit être faite par un professionnel qualifié ou agrémenté.

Depuis le Grenelle de l’Environnement II, les fournisseurs d’énergie ont l’obligation d’aider les consommateurs à réduire leur consommation d’énergie sous peine de pénalités.

La prime énergie est un dispositif permettant de prouver leur action dans la réduction de la consommation d’énergie des particuliers.

Les primes locales

Certaines collectivités territoriales proposent des aides et subventions destinées à l’amélioration de l’habitat, pour les locataires, pour les propriétaires.

Renseignez-vous auprès de votre collectivité locale ou territoriale. Vous pouvez également vous renseigner auprès de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement).