Accueil > Actualités > L’augmentation des tarifs de l’électricité du 1er Août 2015

L’augmentation des tarifs de l’électricité du 1er Août 2015

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

L’électricité ne cesse d’augmenter depuis quelques années en France, la dernière en date est celle étant effective depuis le 1er Août 2015. Cependant, cette dernière augmentation ne concerne pas tout le monde, il est donc important de se renseigner pour connaître exactement le montant des nouveaux tarifs en vigueur.

Une évolution constante du tarif de l’électricité

En Novembre 2014 et en Janvier 2015, l’électricité avait déjà augmenté de 2,5%. Le 28 juillet 2015, la Ministre de l’Ecologie et de l’Energie, Ségolène Royal, annonce qu’à partir du 1er Août 2015, le coût de l’électricité augmentera encore de 2,5%.

Le fait que la société EDF soit dans une situation financière qui ne leur permet pas de couvrir l’ensemble de leurs frais est une des raisons principales de cette évolution constante. Le président de EDF voulait d’ailleurs augmenter les tarifs entre 3,5% et 8%.

Elle est aussi due au fait que Ségolène Royale a refusé la demande d’augmentation de l’électricité dans les foyers à 5% l’été dernier.

Les personnes touchées par l’augmentation du prix de l’électricité

Ce sont les foyers des particuliers qui sont touchés les premiers par cette augmentation de 2.5%. Les professionnels des TPE et des PME ainsi que les artisans ne sont pas concernés pour le moment, comme l’a signalé Ségolène Royale dans un communiqué de presse.

électricité
à partir du 1er Août 2015, le coût de l’électricité augmentera encore de 2,5%

Par contre, certains contrats peuvent faire varier le taux de l’augmentation. Cela dépend si les particuliers ont un contrat avec un taux fixe durant un, deux ou trois ans. Ces derniers n’auront l’augmentation qu’à la fin de l’accord en question.

Normalement, en décembre 2015, les tarifs jaune et Vert, ceux qui touchent les professionnels, devraient disparaître, les personnes concernées devront donc se tourner vers d’autres fournisseurs d’énergie.

Malgré qu’un grand nombre de foyers a des difficultés à payer les factures énergétiques, des études démontrent que les tarifs de EDF risque de continuer à augmenter au moins une fois par an.