Accueil > Astuces > Bien comprendre et choisir un aérateur de fenêtre

Bien comprendre et choisir un aérateur de fenêtre

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

S’il s’agit évidemment d’une notion de confort dans l’habitat, la qualité de l’air ambiant est soumise à la législation. Pour y parvenir, plusieurs décrets imposent des systèmes d’aération en place dans chaque pièce à vivre, avec des systèmes renforcés de ventilation générale et permanente. Le principe peut donc se réaliser grâce à la combinaison de ventilation naturelle par conduits à tirage naturel et par ventilation mécanique.

Pourquoi l’aération des fenêtres est primordiale ?

Lutter contre l’humidité

Avec des bons aérateurs fenêtres, vous allez pouvoir bénéficier d’un air ambiant de qualité, qui permet d’éviter des problèmes d’humidité. Et l’humidité peut vite devenir un fléau dans un logement, avec des conséquences sur plusieurs points :

  • Condensation
  • Présence de micro gouttes d’eau sur les plafonds
  • Apparition de moisissures
  • Décollement des revêtements

Pour certaines personnes ayant des difficultés respiratoires (asthme par exemple), il est important de vérifier l’état de l’air ambiant et son taux d’humidité.

Evacuer les odeurs

En plus des problèmes d’humidité, on peut aussi palier les difficultés d’évacuation des particules odorantes. Les odeurs dégagées dans les pièces à vivre ne sont pas toujours agréables à supporter (cuisson, animaux domestiques, salle d’eau ou de toilette…) et pouvoir renouveler l’air ambiant sans contrainte est nécessaire à une meilleure qualité de vie dans le logement.

Pour résumer, la présence d’un aérateur fenêtre dans toutes les pièces principales de la maison est essentiel pour :

  • Renouveler l’air ambiant
  • Apporter de l’oxygène dans les espaces à vivre
  • Evacuer les mauvaises odeurs
  • Empêcher l’installation de l’humidité
  • Renforcer l’acoustique dans certains cas
aérateur de fenêtre
Exemple d’aérateur de fenêtre. Source image : Tryba.com

Quels sont les types d’aérateurs de fenêtre ?

Si la gamme est désormais étendue dans les enseignes spécialisées, cela ne vous facilite pas la tâche quand il faut choisir. Parmi les modèles les plus courants, vous aurez à choisir entre :

  • un aérateur mécanique (sur simple vitrage avec mise en place d’un cordon) ou électrique (raccordement avec des câbles d’alimentation),
  • une évacuation directe (sur vitre, mur ou plafond) ou indirecte (par un conduit d’aération)
  • et un fonctionnement permanent ou intermittent.

Dans tous les cas, le choix du dispositif est décisif sur la qualité de l’air ambiant et son assainissement et doit être fait en conséquence des aménagements déjà en place.

Quels critères pour choisir le bon aérateur de fenêtre ?

La décision de vous orienter vers tel ou tel type d’aérateur dépend de plusieurs conditions. Il est important de vous documenter sérieusement sur le sujet et/ou de faire appel à des professionnels pour choisir l’installation adéquate. Il faudra tenir compte essentiellement de trois critères :

  • La taille de la pièce à aérer, autrement dit le volume d’habitation concerné : le débit de l’aération varie selon les pièces, et sera plus fort pour les grands espaces.
  • Les dimensions de la fenêtre (ou vitre)
  • Les particularités de la fenêtre en question  (système d’ouverture par exemple, pose d’un volet roulant…)

Quel matériel pour réussir la pose de son aérateur fenêtre ?

Si la plupart des outils fait partie des équipements d’un bricoleur averti, certains éléments seront peut-être à compléter. Pour une pose réussie et un résultat optimal, il vous faudra :

  • Un coupe verre circulaire à ventouse (pour découper la vitre) et des gants de protection
  • Un mètre, un marteau, une règle, un tournevis
  • Une perceuse, un pistolet à colle, une scie sauteuse
  • Des tréteaux (pour poser la fenêtre lors de la découpe)

Si vous avez le moindre doute ou la moindre hésitation quant à vos compétences, ne prenez pas le risque d’abimer vos fenêtres et adressez-vous directement à un professionnel.