Accueil > Astuces > Comment calculer l’étiquette énergie de son logement ?

Comment calculer l’étiquette énergie de son logement ?

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

L’étiquette énergétique fait partie des documents fournis lors du DPE (diagnostique de performance énergétique). Elle permet de s’informer sur la consommation d’énergie d’une habitation. Evidemment, c’est une moyenne, mais elle donne aux futurs acheteurs un aperçu des dépenses énergétiques du domicile en question sur une période d’un an.

Qu’est-ce qu’une étiquette énergétique d’un domicile?

L’étiquette énergétique est une échelle allant de la lettre A à G. Elle permet de connaître la consommation énergétique primaire d’une habitation. Les résultats affichés sont en KWH d’énergie primaire, plus communément écrit « EP ». Ils représentent la dépense énergétique primaire par mètre carré sur 12 mois.

étiquette énergie logement
L’étiquette énergétique est une échelle allant de la lettre A à G

Si le logement est situé en haut de l’échelle, Sur la ligne vert foncé, le A, cela signifie que le logement est économe. Par contre, plus le logement se situe vers le bas, plus la consommation énergétique de l’habitation est conséquente. La majorité des biens immobiliers français sont classés E. Les plus anciennes habitations pouvant aller jusqu’à G, ce qui signifie que le logement est énergivore.

Une étiquette énergétique est une indication se basant seulement sur les consommation de chauffage et d’eau chaude et froide. Cela ne prend pas en compte le mode de vie et le temps d’utilisation des appareils électroménagers.

Apprendre à calculer l’étiquette énergétique de son habitation

Il y a deux manières de connaître l’étiquette énergétique de son domicile. La première est de faire appel à un professionnel qui établira un DPE complet de l’habitation dont un des éléments est le calcul de la consommation énergétique primaire.

Cependant, si l’on souhaite obtenir une étiquette énergétique à titre informatif, sans faire venir un professionnel, il est possible de le faire à l’aide des factures énergétiques.
Il faut faire les calculs sur une période de 12 mois.

Tout d’abord il faut additionner les KWH EP des heures pleines et des heures creuses inscrits sur la facture annuelle. Si l’ensemble de la maison fonctionne à l’électrique, il faut calculer 70% du résultat obtenu, par contre, si l’habitation ne compte qu’un chauffe-eau, il ne faut calculer que 16% de la somme. Pour finir, il faut diviser le résultat par le nombre de mètre carré que comprend l’habitation.

Ensuite, il suffit de voir dans quelle tranche de l’étiquette énergétique se situe le logement en question. Les calculs peuvent varier, par exemple, s’il y a l’utilisation d’une climatisation. Des applications sont disponibles sur internet si l’on souhaite s’assurer que les calculs de l’énergie primaire de l’habitation en question soient corrects.

L’utilité de connaître l’étiquette énergétique de son logement

Connaître la position d’une habitation sur l’échelle énergétique peut être utile sachant en plus qu’elle est obligatoire dans certains cas.

Tout d’abord, si l’on souhaite faire des travaux de rénovation ou d’aménagement dans une habitation, il est conseillé de réaliser ce calcul pour permettre aux professionnels de trouver des solutions pour minimiser les coûts énergétiques. Par exemple, ils peuvent isoler certains pièces ou aménager des panneaux solaires pour permettre aux habitants de produire leur propre énergie.
L’étiquette énergétique est obligatoire dans certaines situations. Depuis Novembre 2006, il est obligatoire de faire un DPE pour une vente immobilière. Il en va de même pour la location de biens depuis Juillet 2007.

Il est à noter que depuis 2011, chaque annonce immobilière, qu’elle provienne d’une agence ou d’un particulier, doit présenter un DPE.

L’étiquette énergétique est une moyenne permettant de mieux comprendre les dépenses annuelles concernant l’énergie, que ce soit l’électricité ou le gaz. Avant de commencer des travaux de rénovation, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer un DPE, ce qui permettra de réduire la consommation énergétique.