Accueil > Choisir une fenêtre > Types de fenêtres > Fenêtre de toit

Fenêtre de toit ou velux : comment choisir sa menuiserie ? Nos conseils

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

Les fenêtres de toit sont plus communément appelées "velux" comme la marque leader en fenêtres de toit ou également "fenêtres de combles".

Les fenêtres de toit constituent la solution idéale pour l’aménagement des combles ou des étages en appentis, qui disposent généralement de peu de lumières et de peu d’espace. La fenêtre de toit convient à toutes les pentes de toit. Simple ou double sur la hauteur ou la largeur, les fenêtres de toit permettent d’augmenter la luminosité mais l’inconvénient est qu’elles augmentent ainsi la chaleur de la pièce.

Fenêtre de toit ou "velux"
Fenêtre de toit ou « velux ». Source : toiture-frantz-eurl.fr

Pour pallier cet excès de chaleur, vous pouvez opter pour un vitrage plus épais, des filtres anti-UV et un matériau à haute performance énergétique ou à haute qualité environnementale. Le prix d’une fenêtre de toit peut aller de 120€ à plus de 800€ selon les dimensions, le type d’ouverture et le matériau (hors pose). A noter que pour créer une ouverture de toit, un permis de construire est nécessaire.

Trois types d’ouvertures possibles

Il existe trois types d’ouvertures possibles pour les fenêtres de toit :

  • par rotation : beaucoup de particuliers optent pour l’ouverture par rotation, qui permet d’ouvrir sa fenêtre plus ou moins largement selon le degré d’inclinaison désiré. Ce mode d’ouverture est adapté à toutes les pentes de toit, de 15 à 91 degrés mais peut gêner quelque peu à l’intérieur de la pièce.
  • latérale : tout comme pour les fenêtres à la française, le vantail des fenêtres à ouverture latérale se pousse vers l’extérieur sur l’un des côtés de la fenêtre. L’avantage est que ce type d’ouverture est très large et peut permettre d’accéder au toit ou de passer du toit à l’intérieur de la pièce. L’inconvénient ? Le vent peut rabattre la fenêtre ou la faire claquer.
  • par projection : ce mode d’ouverture est conseillé pour les pentes de toit faibles (15 à 55 degrés). Le vantail est tenu par le haut et l’ouverture se fait en poussant le bas de la fenêtre vers l’extérieur.

L’avantage de cette ouverture est double : il est possible d’ouvrir plus ou moins grand et le vantail ne prend pas de place à l’intérieur de la pièce.
Pour encore plus de confort, les fenêtres de toit à rotation à ouverture électrique ou “fenêtres motorisées” sont proposées par Velux avec des options telles que la fermeture automatique en cas de pluie, l’ouverture programmable pour contrôle de la ventilation, télécommande, etc.

La lucarne de toit, une alternative

La lucarne, également appelée “châssis de toit”, “jacobine” ou encore “chien assis”, est une solution alternative à la fenêtre de toit. Comme cette dernière, elle peut s’ouvrir par projection ou latérale. Considérée comme plus esthétique (elle donne du cachet), elle accroît également la taille de la pièce.

Elle est parfois imposée par les contraintes architecturales du lieu (ex : Bâtiment de France). Ce type d’ouverture demeure plus onéreux que la fenêtre de toit (4 à 5 fois plus cher) et offre 40% de luminosité en moins. Elle demande également le savoir-faire d’un artisan car il est souvent nécessaire de modifier la charpente pour installer une lucarne de toit.

Certaines petites fenêtres carrées vendues chez Leroy Merlin (“tabatières”) ou Castorama sont également appelées lucarnes de toit. De petites dimensions, elles se posent sur la toiture et offre un petit puit de lumière aux combles non aménagés. Cependant, pour ce type d’espaces, une fenêtre fixe, plus économique, peut tout à fait convenir.