Accueil > Choisir une fenêtre > Vitrages de fenêtres

Les différents vitrages pour fenêtres : tout savoir

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

Il existe plusieurs types de vitrages de fenêtres : le simple, le double, le triple et enfin le quadruple vitrage, très rarement utilisé. Des labels permettent de certifier la qualité du vitrage et des fenêtres.

En effet, la qualité des vitrages influe directement sur la consommation d’énergie, la réduction des bruits extérieurs routiers et aériens, la sécurité des individus, ainsi que le retard à effraction.

Le vitrage aujourd’hui le plus couramment utilisé est le double vitrage, le simple vitrage présentant des problèmes d’isolation et le triple vitrage un rapport coût / performance défavorable.

Pour mesurer la qualité d’un vitrage, on peut se référer au label Cekal ou au label Acotherm (associé à la norme NF) qui garantissent l’un comme l’autre pendant 10 ans les performances thermique, acoustique et de sécurité des vitrages isolants, feuilletés ou trempés. Une fenêtre labellisée bénéficie du crédit d’impôt.

Label CEKALLe marquage Cekal se décline selon 3 lettres : E pour résistance à l’ensoleillement, emploi du vitrage en joint exposé ; V pour vitrage extérieur collé ; et R pour rénovation (résistance à la pénétration de l’humidité).

Pour en savoir plus sur le label CEKAL, consultez cette vidéo explicative :

Mesurer l’isolation thermique du vitrage


L’épaisseur du vitrage et sa qualité sont déterminantes pour une bonne performance de des fenêtres. Pour évaluer la qualité de l’isolation thermique d’une fenêtre, il faut se référer aux coefficients et indices suivants.

Le coefficient « Ug »

Le coefficient « Ug » de transfert thermique pour le vitrage, ou « Uw » de transfert thermique pour la fenêtre entière (châssis + vitrage) s’exprime en W/m²K (Watt/m² de vitrage + châssis / différence de température entre l’intérieur et l’extérieur en degrés Kelvin). Cet indice est la référence en matière d’isolation thermique.

Plus il est bas, meilleure est l’isolation contre le froid. En effet, le coefficient Uw mesurant la déperdition de chaleur sur l’ensemble châssis + vitrage, il doit être si possible le plus proche du chiffre 0.

L’indice « Sw »

L’indice « Sw »considère le facteur solaire (compris entre 0 et 1) : plus il est élevé et proche de 1, plus la fenêtre retransmet la chaleur du soleil en hiver.

L’indice « Tw »

L’indice « Tw » concerne la transmission de luminosité naturelle (comprise entre 0 et 1) : plus l’indice de transmission est élevé, plus la fenêtre restitue la lumière naturelle de l’extérieur. Ainsi, une fenêtre de grande dimension de type baie vitrée présentant des indices Uw et Sw élevés compensera les déperditions de chaleur causées par sa grande surface de vitrage.

Quid de l’isolation phonique du vitrage ?

Qualité de la structure, qualité de la pose et double vitrage sont les trois éléments indispensables pour une bonne isolation phonique.

Pour juger la performance de l’isolation acoustique d’une fenêtre, il faut se reporter au label Cekal, référence en la matière, qui classe les fenêtres selon 6 niveaux. Il existe en effet 6 classes de performance Acoustique Renforcée allant de AR1 (isolation courante) à AR6 (isolation renforcée).

Notre dossier "Vitrages de fenêtres"

Les fenêtres triple vitrage ont-elles un intérêt ?

Le triple vitrage est composé de trois vitres ou “feuilles de verre” et de deux espaces vides remplis de gaz rare (argon ou krypton). S’il est peu adapté aux logements anciens consommant encore beaucoup...

En savoir plus : Les fenêtres triple vitrage

Les fenêtres simple vitrage doivent-elles être abandonnées ?

Logiquement, le simple vitrage est donc le moins cher du marché. Cependant, son utilisation peut engendrer un surcoût en matière de dépenses énergétiques. Alors qu’est vraiment le simple vitrage ? A quoi sert-il et...

En savoir plus : Les fenêtres simple vitrage

Les fenêtres double vitrage sont-elles vraiment le bon choix ?

On parle de “double vitrage” car qu’il est composé de deux vitres de 4 mm chacune, entre lesquelles on trouve une “lame d’air”, une épaisseur “d’air immobile” de 12 ou 16 mm. C’est pourquoi...

En savoir plus : Les fenêtres double vitrage