Accueil > Choisir une fenêtre > Vitrages de fenêtres > Les fenêtres simple vitrage

Les fenêtres simple vitrage doivent-elles être abandonnées ?

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

Le simple vitrage est de moins en moins utilisé pour la fabrication de fenêtres au profit du double vitrage, plus performant.

Logiquement, le simple vitrage est donc le moins cher du marché. Cependant, son utilisation peut engendrer un surcoût en matière de dépenses énergétiques.

Alors qu’est vraiment le simple vitrage ? A quoi sert-il et surtout, peut-on encore l’utiliser ?

Une isolation faible

Les fenêtres simple vitrage présentant un indice Uw généralement élevé (5,9 en moyenne), elles ne sont quasiment plus utilisées aujourd’hui. Déperdition de chaleur en hiver à cause de la condensation et de la froideur des parois vitrées, surchauffe en été puisqu’il laisse passer 90% du flux lumineux solaire…

Le simple vitrage ne répond tout simplement pas aux exigences de la norme RT 2005 et donc de la RT 2012 : celle-ci recommande en effet un coefficient d’isolation Ug inférieur à 1,6 et l’indice Ug du simple vitrage est de 6 (à titre comparatif, il est compris entre 1,9 et 1 pour le double vitrage).

Pourtant, sur le plan de l’isolation phonique, le simple vitrage s’avère plutôt performant grâce à son épaisseur. Il existe même du simple vitrage à isolation renforcée proposant une meilleure isolation phonique.

Un vitrage aujourd’hui dépassé

Le simple vitrage est aujourd’hui utilisé pour les portes vitrées, les fenêtres de magasins, les meubles vitrés, les miroirs, les parois de douche… Mais il n’est plus adapté aux habitations principalement pour sa faible performance thermique. Dans le cadre d’une rénovation, le changement des simples vitrages vers des doubles vitrages constitue donc la base.

Malgré l’ajout de “film isolant” ou de survitrage, l’utilisation d’un simple vitrage sur une fenêtre est donc clairement déconseillé. En effet, même si un changement de menuiseries dans leur intégralité apparaît coûteux, le gain à long terme sur le plan financier et sur le plan du confort est incontestable.