Accueil > Poser une fenêtre > La pose en applique

La pose d’une fenêtre en applique

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

La pose d’une fenêtre en applique peut se faire de deux manières : en nu intérieur ou en nu extérieur. Découvrez comment procéder grâce à nos conseils.

La pose en applique au nu intérieur se fait lorsque l’isolation thermique est intérieure (ITI). On retire l’ancien bâti (aussi appelé “dormant” ou “encadrement”) et on pose la fenêtre sur la façade intérieure à l’aide d’équerres métalliques ou de pattes de fixation.

La pose en applique au nu extérieur se fait lorsque l’isolation thermique est extérieure (ITE). On pose alors la fenêtre contre le mur extérieur à l’aide d’équerres métalliques ou de pattes de fixation. C’est comme si votre fenêtre était posée dans un renforcement de votre mur ou dans le creux du mur. Ce type de technique évite les ruptures de pont thermique.

Enfin, le dernier type de pose en applique est la pose en tunnel qui constitue aujourd’hui la norme pour les constructions nouvelles générations en brique, béton cellulaire ou en bois, mais elle est aussi utilisée pour les rénovations des maisons anciennes à colombage ou en pierres.

Réussir sa pose sans l’aide d’un professionnel

Il existe une série d’étapes à respecter si vous posez vous-même vos fenêtres : la préparation du matériel, la vérification des dimensions et niveaux (placer votre nouvelle fenêtre devant l’embrasure pour contrôler la correspondance des dimensions), la préparation de la nouvelle fenêtre, la pose et la fixation des pattes de fixation, l’étanchéité, la pose des “profilés de recouvrement”, la vérification du bon fonctionnement et les derniers réglages.

Le spécialiste des menuiseries Malama propose également dans sa vidéo une explication simple, étape par étape, pour un résultat efficace :