Accueil > Règles et sécurité des fenêtres > Sécurité des fenêtres > Verres et sécurité

Choisir un type de verre pour sécuriser ses fenêtres

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

Les fenêtres constituent un des points clés essentiels de la maison, à la fois en termes de protection des agressions extérieures (intempérie, vent, pluie, bruit) mais aussi en termes de sécurisation du logement.

Vouloir se sentir en sécurité dans sa maison, c’est essentiel.  Ainsi, il est vivement recommandé de sécuriser les accès de vos fenêtres avec un verre spécifique qui va retarder une éventuelle intrusion. Pour répondre à ce besoin, toute une gamme de vitrages existe, adaptée à chaque niveau de protection souhaitée pour préserver l’habitat.

Le verre feuilleté

Verre feuilleté
Verre feuilleté – Source : orsiglass.fr

Il est constitué d’au moins deux feuilles de verre séparées par un ou plusieurs films plastiques PVB (Poly Vinyl Butyral).

Son objectif est d’assurer une protection supplémentaire sur les fenêtres. Il est donc synonyme de sécurité et de fiabilité : le ou les films PVB fournissent une excellente protection contre les tentatives d’effractions et contre le risque de blessures.

En effet, plus le verre est feuilleté, plus il devient épais et long à traverser. De plus, lorsqu’il se brise, il se fêle en étoile et les morceaux de verre restent accrochés aux films plastiques, permettant alors de limiter le risque de coupures.

Autre performance, et pas des moindres, le verre feuilleté peut être scié, coupé ou percé après sa fabrication ce qui lui apporte de multiples facettes :

  • Isolation phonique et thermique: la protection acoustique apportée atténue nettement les contraintes extérieures tels le bruit et la chaleur.
  • Décoration: lorsqu’on associe plusieurs films de couleurs, le verre feuilleté apporte un aspect personnalisé à la fenêtre.

Quel usage pour le verre feuilleté ?

Si le verre feuilleté a longtemps été privilégié dans le secteur automobile pour le renforcement sécuritaire des pare-brise, il est désormais choisi pour toutes les installations en double vitrage. Ses gros points forts sont en effet intéressants pour les aménagements intérieurs et extérieurs :

  • Forte isolation phonique
  • Forte résistance thermique
  • Sécurité renforcée aux accès

Le verre armé

Verre armé
Verre armé – Source : apic47.com

Il s’agit d’un verre plat dans lequel est intégrée une grille métallique en fer. Cette grille n’est pas anodine, car elle va nettement ralentir les individus malintentionnés qui voudraient pénétrer dans les lieux par effraction.

Il reste de plus pratique de par son adaptabilité et la personnalisation qu’il permet, puisqu’il s’adapte à tous les types de fenêtres.

Les particuliers l’utilisent d’ailleurs régulièrement pour leurs jardins d’hiver ou en guise de paroi décorative. En revanche, il est plus rarement utilisé pour les fenêtres d’une maison.

Cela s’explique notamment par sa faible résistance aux chocs et son aspect pas assez sécurisant puisqu’il se brise comme un verre traditionnel, ce qui peut provoquer des blessures.

Quel usage pour le verre armé ?

Ce type de verre s’adapte essentiellement aux structures plutôt vastes : toitures de locaux industriels, grandes coupoles, dômes ou encore hublots de bateaux sont aménagés avec du verre armé. Mais au fil des années, pour ces mêmes constructions, on préférera plutôt s’orienter vers le verre trempé, pour ses caractéristiques plus complètes.

Le verre trempé

Le verre trempé thermiquement

Verre trempé
Verre trempé – Source : devisfenetrespvc.fr

Cette forme de verre est fabriquée par un procédé de refroidissement rapide appelé « trempe », après avoir été inséré dans un four à très haute température.

Ce procédé permet au verre d’être 5 fois plus résistant aux chocs qu’un verre classique.

Comme le verre feuilleté, le verre trempé se brise de façon sécuritaire, c’est-à-dire en fines miettes de verre peu coupantes. Le verre trempé connaît un certain succès auprès des particuliers de par ses performances en termes de sécurité et d’isolation, sans compter sa forte résistance aux chocs thermiques.

Le verre trempé chimiquement

Parmi les variantes du verre trempé, on compte aussi sur celui qu’on appelle « Verre trempé chimiquement ». Avec un processus de fabrication plus coûteux, il offre une meilleure résistance. Cependant, quand il se brise, il est aussi nuisible qu’un verre classique et présente de sérieux risques de coupure.

Quels usages pour le verre trempé ?

Trempé chimiquement ou thermiquement, ce type de verre prend toute sa place dans les constructions en double vitrage. Il répond donc facilement aux normes attendues en façades extérieures et cela pour plusieurs raisons :

  • Résistance aux vents violents
  • Protection contre les chocs thermiques
  • Forte performance d’isolant thermique et acoustique

Utilisable également pour les installations en extérieur, il trouve une place naturelle à plusieurs endroits de la maison :

  • Vitrages dans les salles d’eau
  • Cloisonnement vitré
  • Vitrines de mobilier (bibliothèque, dressing, vitrine décorative…)
  • Pose en étagères ou plateau de bureau de travail ou de table à manger

Attention toute fois à trouver les dimensions adaptées à vos aménagements, car sa découpe est fortement déconseillée, au risque de fragiliser l’élément !