Accueil > Règles et sécurité des fenêtres > Sécurité des fenêtres > Vitrage anti-effraction

Vitrage anti-effraction : une protection efficace pour vos fenêtres ?

Mis à jour le - Publié le - Auteur : Fenetre01

La sécurité fait partie des critères à apprécier au moment de choisir une fenêtre, dans une optique professionnelle ou pour la pose de fenêtre dans votre logement.

Généralement utilisé dans des lieux tels que les banques, les magasins, les ascenseurs ou d’autres lieux accueillant le public, le vitrage anti-effraction peut aussi être utilisé dans les habitations situées en zone sensible ou chez n’importe quel particulier souhaitant bénéficier de la meilleure sécurité à son domicile.

Sachez que les compagnies d’assurance exigent parfois, dans certaines zones géographiques où la délinquance est forte, la pose de vitrage anti-effraction.

Retardateur d’effraction et résistants aux jets d’objets

Comme son nom l’indique, le vitrage anti-effraction est très efficace contre les tentatives d’intrusion. S’il ne les empêche pas forcément, il les ralentit, ce qui dissuade souvent les cambrioleurs et permet à la police ou à la gendarmerie d’avoir le temps d’intervenir.

Un vitrage anti-effraction permet de renforcer la sécurité d'une fenêtre Source de l'image : bricoleurmalin.com
Un vitrage anti-effraction permet de renforcer la sécurité d’une fenêtre
Source de l’image : bricoleurmalin.com

Le vitrage anti-effraction est aussi appelée “vitrage retardateur d’effraction” car il est composé de verre feuilleté respectant la norme EN 356. Cette norme est déclinée selon 8 classes de performances établies à partir de tests représentant l’aptitude des vitrages à résister aux jets d’objets (niveau 1) ou aux tentatives d’effraction à l’aide d’une masse ou d’une hache (niveau 2).

Sa résistance vient de son nombre de feuilles de verre, leur épaisseur, ainsi que le nombre de films PVB (Poly Vinyl Butyral) insérés à l’intérieur du vitrage. Le vitrage anti-effraction offre deux niveaux de sécurité pour une sécurité maximale : une protection anti-vandalisme avec résistance aux jets d’objets ainsi qu’une résistance aux tentatives d’effraction (impacts à la masse ou à la hache permettant à termes le passage d’une personne).

Plusieurs niveaux de protection pour améliorer la sécurité

Il existe plusieurs niveaux de sécurité en fonction de la performance du vitrage. Il est représenté sous la forme XX.Y indiquant l’épaisseur des vitrages et Y le nombre de films PVB. Le minimum étant un double vitrage 44.4 ou 44.6 constitué de 2 vitres de 4 mm de 4 ou 6 films de PVB, l’épaisseur d’un film étant de 0,38 mm.

Ce vitrage est conçu pour résister à 30 coups de masse. Les vitrages de type XXX.Y ou XXXX.Y sont les plus résistants et peuvent résister jusqu’à 30 coups de masse.

Il existe toutes sortes de vitrages de sécurité : les vitrages anti-explosion, les vitrages de protection contre les armes à feu, les vitrages d’ascenseur. On trouve même des vitrages feuilletés d’alarme offrant protection et détection des intrusions grâce à un réseau de fils de cuivre invisibles incorporés dans le vitrage et raccordé à un système d’alarme…

Côté prix, le vitrage anti-effraction représente un investissement financier conséquent (de 200 à 400 €/m2 minimum). Si votre budget ne vous permet pas de faire poser ce type de vitrage, vous pouvez opter pour d’autres systèmes de sécurité comme des grilles de sécurité, des volets, etc.